Catégories

Le Béton projeté Polytrames

Donnez à votre sol existant l'aspect de dallage de pierre, de pavés.

Projection d'un revêtement à base de résine, de ciment et de charges minérales.

Etapes:

1- Nettoyage du support (attention le support doit être sain !)
2- Application de la couche de fond qui donne la couleur des joints.
3- Réalisation du décor avec la trame et les couleurs de votre choix.
4- Application d'une résine de protection et d'imperméabilisation.

"Kits béton projeté" disponible sur notre boutique en ligne

.

Les avantages de ce procédé:

- Rapidité d'intervention
- S'applique sur support neuf ou ancien
- Insensible aux UV et aux intempéries
- Antidérapant et facile à nettoyer
- Faible épaisseur (2mm)
- Ultra-résistant et durable

beton_projete beton_projete2 beton_projete3 beton_projete4 beton_projete5 beton_projete6 beton_projete7 beton_projete8

Fiche technique du procédé de rénovation Polytrames Béton projeté

Système décoratif pour surfaces béton existantes traitées anti-efflorescences. Projection ou coulis

Description

Le béton projeté Polytrames est un mélange de liant hydraulique, d’agrégats minéraux durs, d’adjuvants et de colorants spéciaux. Après addition de cette formule et de la résine synthétique, on projette ou on étand sur le support convenablement préparé le mélange obtenu. La surface doit être saine et propre.

Mode d'emploi

Préparation du support
Cette opération est très importante et doit être réalisée avec le plus grand soin, elle conditionne la tenue dans le temps du produit. Le support doit être rugueux, non fissuré, propre et exempt de toute trace de poussières, huile, graisses, peintures etc. … Pour cela, utiliser la méthode de décapage au jet de sable grenaillage ou Jet d'eau haute pression 200 bars mimimum, suivant l’état du support. Si un tel nettoyage s’avère impossible, le sol doit être décapé à l’aide de produits chimiques (dégraissants pour graisses et huiles). Pour enlever les traces de mousses, employer de l’hypochlorite de sodium dilué à 50 % (Eau de javel).
Pour le rinçage final, utiliser de l’acide chlorhydrique 10 %.
Après chacune des applications chimiques, effectuer un rinçage au jet d’eau sans pression.
Bien protéger les surfaces environnantes.

Préparation du béton projeté Polytrames

A l’aide d’un malaxeur ou d’une perceuse équipée d’un axe malaxeur tournant à 600 tr/mn environ, mélanger la charge (poudre) avec la résine synthétique (liquide) jusqu’à l’obtention d’une consistance « pâte à crêpe ». Toujours réspecter le mélange, 1 litre de résine synthétique pour 2 litres d'eau. Pour 25 kg de durcisseur, il faut 5 litres de mélange soit 1,66 L de résine synthétique et 3,32 L d'eau.
Laisser mûrir ce mélange pendant 10 minutes environ. (Dégazage)
Agiter brièvement à nouveau et projeter ou appliquer le mortier à l’aide d’un pistolet à pulvérisation avec bol réservoir ou à la lisseuse.
Consommation : 2.5 à 3 KG/m².

Sol en bon état

A) Primaire. Mélanger 1 litre de résine synthétique avec 10 % d'eau, appliquer au rouleau ou pulvériser en deux passes croisées (0.2 à 0.3 litres/m²) le liquide sur l’ouvrage.
B) Projeter ou appliquer une couche de mélange (durcisseur + résine synthétique) de couleur grise en général. Cette couche servira d'accroche et d'uniformisation de l'ouvrage. C) Poser la trames sur l’ouvrage (vous pouvez agrafer les trames entre-elles pour gagner du temps et pour que l’ensemble se tienne)
D) Après avoir effectué le mélange ‘poudre colorée / liquide’ remplir à moitié l’entonnoir du pistolet et pulvériser l’ouvrage à 70 cm du sol d’une façon régulière et sans surcharge avant séchage du primaire (consommation 2 à 3 KG/m²).
E) Ou appliquer à la lisseuse le mélange sur l’ouvrage
F) Attendre1 heure en été et 3 à 4 heures en hiver pour retirer les trames.
G) Nettoyer l’ouvrage au balai à poil dur (balai brosse, balai de cantonnier) au souffleur ou au balai à poils tendre pour obtenir une surface nette et propre, puis appliquer au pulvérisateur d’une façon régulière la résine de protection.
Tenir le chantier à l’abri de la pluie pendant les premières 24 heures après application.

Sol ancien détérioré

Obturer les fissures profondes avec une résine époxy pour béton.
Réparer les zones épaufrées et les petites fissures avec un masticage de mortier (durcisseur + résine synthétique) après les avoir fortement imprégnées de résine synthétique.
Mouiller d’eau l’ouvrage à saturation, la veille de l’application. Balayer les flaques.
Procéder comme au paragraphe A
Puis passer au paragraphe C (poudre colorée gris)
Une heure après passer au paragraphe B
Puis de nouveau au paragraphe C (poudre colorée couleur de finition)
Paragraphe D, Paragraphe E
Projeter sans attendre le mortier préalablement préparé et teinté.

Règle générale

Le béton projeté Polytrames, ne peut être appliqué que par temps sec à des températures comprises entre +7 et + 30°. Au delà de 30°, il est prudent de différer l’exécution du chantier.
Le béton projeté Polytrames contient les adjuvants nécessaires à minimiser les phénomènes de retrait, de fissuration et d’efflorescence. Toutefois, pour limiter ces risques au maximum, il est impératif de respecter les règles suivantes :
Humidifier à saturation les supports à rénover.
Appliquer la première couche de ragréage ou de mortier sur le primaire sec.
Appliquer le mortier sur le ragréage avant séchage complet de celui-ci.
Procéder obligatoirement à la cure du mortier à l’aide de la résine de finition antitache dès que l’on peut circuler sur la dalle et après nettoyage de celle-ci.
L’application de la résine doit être réalisée le plus rapidement possible après la mise en place du mortier afin de limiter au mieux les risques de dessiccation.
La teinte définitive du revêtement est atteinte après plusieurs jours de séchage et implique des variations de couleurs dues à l’évaporation progressive de l’eau contenue dans le béton.
L’homogénéité de cette couleur sera celle admise dans la profession sans garantie de l’absence de plages plus ou moins nuancées.

Couleurs disponibles

Chamois, gris, ton pierre, anthracite. Une projection de plusieurs couleurs superposées, donne des effets flammés remarquables.

Consigne de sécurité

L’applicateur doit être équipé de lunettes de protection, masque et bottes de protection lors des lourds travaux de décapage. Gants protecteurs résistants aux produits chimiques caoutchouc, nitrile, néoprène.
Ventiler les locaux enclavés.
Nettoyage des outils et des mains au savon et à l’eau.
En cas de projection ou d’ingestion, consulter le centre antipoison et le médecin le plus proche (voir fiche de données de sécurité).

Caractéristiques techniques (Valeurs moyennes)

Laboratoires de contrôle : Technique Béton et Rohm & Hass
Résistances à la flexion - Norme NFP 18 407 : R f : 7.8 M pa
Résistances à la compression – Norme NFP 18 406 : R e : 46.9 M pa
Essais d’adhérence – Norme 18 858 : contrainte d’adhérence à 28 jours : 2.5 M pa
Tenue aux eaux à haute teneur en sulfate et aux sels de déverglacage :
Bon comportement
Essais d’usure – Norme NFP 30 015 décembre 1991
Résistance à l’abrasion (essai Taber) perte de masse en programme pour 1000 tours :
Face traitée avec la résine de finition suprésine : 6.863 gr
Face non traité : 13.057 gr.

Matériel à prévoir

Nettoyage du support : Nettoyeur haute pression, sableuse éventuellement ou acide chlorhydrique, dégraissant pour graisse et huiles, chlore à 50%, jet d’eau.

Ragréage : Taloche, lisseuse.
Mise en place du primaire d’accrochage et des résines de finition : Rouleau, brosse ou pulvérisateur.
Fabrication et application du mortier: Malaxeur, lisseuse, compresseur d’air, pistolet à pulvérisation avec bol réservoir, récipient gradué (pour dosage de l’eau).

Clauses de responsabilité

Les indications fournies ci-dessus sont basées sur l’état de nos connaissances relatives aux produits concernés et ne peuvent en aucun cas constituer une garantie de notre part. Il appartient à l’utilisateur d’effectuer des essais préalables avant utilisation et de prendre les précautions de sécurité nécessaires. Toute erreur de mise en œuvre ne saurait entraîner notre responsabilité ni aucune dérogation à nos conditions générales de vente.